La Religion du Gaišs

Olendor - Ère IV

La religion du Gaišs

 

  • L’Origine du Gaišs :

 

Fondé à l’aube de notre ère par un dénommé Silfaen Ikaye, le Gaišs eût pour principal objectif de retrouver la Lumière qui recréa le monde. Néanmoins, l’instigateur de cette quête savait que seul, il n’y arriverait jamais. Il créa alors une organisation rassemblant, comme lui, plusieurs individus désirant ardemment trouver des traces du créateur de ce nouveau monde. 

 

A l’origine, le Gaišs n’avait pas ce nom. Bien que ses premières nominations furent malheureusement perdues dans les limbes de la mémoire des Hommes, le terme Gaišs s'est tout de même transmis de génération en génération grâce aux descendants de Silfaen. La nature du dénominateur de cette religion provient du mot « Lumière » employé en langue ancienne.

 

  • De la Secte, à l’Ordre Religieux :

 

À son départ, le Gaišs était, d’après nos qualifications actuelles, une secte, regroupant une dizaine de personnes. Le chef religieux comprit qu’ils ne parviendraient pas à retrouver l’objet de leur quête, et ce, pour plusieurs raisons. D’une part, leurs recherches d’indices étaient infructueuses. D’autre part, le gourou religieux savait que son temps était compté.

 

En effet, d’après les recherches de l’Ordre des Lumières, nous savons aujourd’hui que Silfaen était atteint de la tuberculose. Au fil du temps, la secte du Gaišs s'agrandit et prit une certaine ampleur notamment dans le royaume d’Ulixou.

Le guide ecclésiastique décida alors de revoir l’idéologie et les objectifs de sa secte petit à petit, projetant ainsi d’arrêter les recherches de la Lumière. Désormais, le Gaišs préparerait le monde au retour de celle-ci. Quelques années avant son décès, l’Homme au crépuscule de sa vie recueilli un jeune orphelin, il lui donna un nom et insuffla l’espoir dans son cœur. Au terme de sa vie, Silfaen désigna ce jeune Homme comme nouveau guide du Gaišs.

 

  • A notre époque, qu’est devenu le Gaišs :

 

Le Temps passa et le Gaišs eût pour prédicateur de nombreux descendants de la famille Ikaye, sources de conflits et de bienêtre pour ses adeptes, cette religion qui sû toucher bien des citoyens à travers le monde au point qu’elle eût un poid politique conséquent avant l’an Mìl n’est plus si influente qu’auparavant. 

 

Toujours présente dans les mœurs de certains royaumes, Il arrive que certains dirigeants écoutent l’avis du guide religieux sur certains sujets tels que la guerre, l’imposition du peuple, et la nomination de tierces personnes aux postes importants au sein du gouvernement. Cependant, malgré tous les efforts que les Ikaye ont pu faire durant les siècles derniers. Le Gaišs n’a jamais su atteindre les peuples du royaume du Nord Dalèrien et d’Historial. Aujourd’hui, ce mouvement religieux est dirigé par Aryal Ikaye, né en l’an 1211 de l’ère Quatrième et nul ne sait ce que réserve l’avenir à cette religion.

 

Date de dernière mise à jour : 31/05/2022

  • 2 votes. Moyenne 1 sur 5.

Ajouter un commentaire

Anti-spam