Louis Jamilton VS Meldrarg Moranrak

Louis Jamilton VS Meldrarg Moranrak

Un combat fraternel.

   C'est en l'an 1870 que Louis Jamilton cède sa place de maître des Sorciers à la prochaine génération. Les raisons qui l'ont poussé à faire cela sont simples, il était temps pour lui de retrouver Meldrarg Moranrak, son compagnon d'antan. Lorsque l'ancien chef de l'ordre des sorciers apprit que Moranrak était encore vivant et qu'il était de retour, il s'empressa de retrouver sa trace, ses recherches l'ont mené à un endroit: le navire abandonné au large des côtes de Yuria, la capitale d'Uliria. Lorsque Jamilton s'y est rendu, il rencontra un jeune Zess qui servait de messager au chef de l'ordre du pouvoir à savoir : Meldrarg. Louis Jamilton tortura le Zess afin qu'il lui indique l'emplacement de la base de l'ordre du pouvoir afin d'y retrouver Meldrarg. Le Zess refusa de lui révéler la position de cet endroit. De ce fait, Louis utilisa le jeune Zess comme messager. Il le força à trouver Meldrarg afin de lui porter ce message: « Tunnel de l'Andromède, dans 1 mois ». Le chef de l'ordre du pouvoir reçu ce message et, amusé, décida de se rendre seul à l'endroit indiqué.
 

   À l'entrée du tunnel de l'Andromède, Moranrak est attendu par Jamilton, ce dernier ne tardait pas à engager la conversation.

« -Cela fait sept ans maintenant, sept longues années que tu as disparu. Moranrak, comment as-tu pu tomber si bas ? Meldrarg sourit de manière mesquine.

-Comment ais-je pu tomber si bas ? Quelle arrogance de la part de celui qui a quitté son poste pour m'affronter. Louis serra les poings.

-Si je l'ai fais, c'est pour éviter à la nouvelle génération, ce que nous avons dû connaître, l’élection d'un nouveau chef. Néanmoins, je ne comprend pas une chose à ton sujet, tu ne dégage plus d'aura magique, qu'est-ce que cela signifie ? La masquerais-tu en permanence ?

-Masquer mon aura magique ? Pourquoi devrais-je le faire ? Non, figures-toi que si tu ne peux plus percevoir mon aura magique, c'est tout simplement car elle est bien trop puissante pour toi.

-Trop puissante ? Demanda Louis d'un ton surpris.

-En effet camarade, j'ai transcendé les limites d'un sorcier, désormais, à l'instant où je tiens ma baguette magique en main, je deviens... invulnérable. Répondit Meldrarg de manière hautaine.

-Tu mens ! Comment cela aurait-il pu arrivé ? De plus, si un tel niveau existerais, tout le monde en aura la connaissance ! Déclara Jamilton tout en s'énervant.

-Pourquoi mentirais-je ? Et puis, pour te prouver que je ne mens pas, tu n'as qu'à... m'attaquer. »

Soudains, Louis Jamilton sortit sa baguette magique et lança un sort très puissant provoquant une explosion telle qu'elle aurait détruit la moitié d'une maison d'Okuria. Lorsque la fumée provoquée par l'explosion se dissipa, on pouvait apercevoir Meldrarg, sans aucune égratignure. Stupéfait, Louis en avait des sueurs froides, les yeux grandement ouvert, il ne savait pas quoi dire.

« -Alors ? Comprends-tu maintenant ce que je voulais dire par invulnérable ? Même avec ce types de sorts, tu ne pourras m'atteindre. Même le plus puissant des mages ne peut me blesser, même le maître des ténèbres n'a pu me blesser. Louis reprit son souffle, baissa la tête et soupira.

-Je vois, tu as donc bel et bien transcendé les limites. Cependant, même si tu prétend être invulnérable, il n'empêche que je pourrais utiliser cette technique, n'est-ce pas ? Ce sort si puissant qu'il pourrait vaincre n'importe qui ? Meldrarg, intrigué lui demanda :

-De quel sort parles-tu ? Un sort qui vaincrais n'importe qui ? Pendant ce temps, Louis semblait perdu dans ses pensées, pendant que des particules magiques se rassemblaient autour de lui, il semblait réciter une incantation magique.

-Des confins de ce monde, du ciel à la terre, des mers au néant, de l'HeavenDom à l'HellingDom, de notre monde à un notre, cible ton ennemi, observe et capture le, pour l'emmener dans les tréfonds de cette dimension, scelle le... dans les Limbes ! »

A ce moment, d'immenses griffes jaillirent du sol, formant une sorte de couloir autour de Louis et Meldrarg, les deux hommes étaient face à face tandis que le sol au pieds de Louis Jamilton noircissait, un espèce de portail s'ouvrait laissant sortir des milliers de mains accompagnées de quelques visages déformés et carbonisés poussant quelques cris de douleurs. Ils avançaient lentement les quelques premiers mètres. A ce moment, Meldrarg comprit le plan de Louis.

« -Je vois, tu comptais me sceller dans les Limbes ? Pas de chance, ce sort, je le connais également ! Meldrarg récita la même incantation que Louis plus rapidement et en coupant quelques passages, tandis que les calcinés s'élancèrent bien plus rapidement cette fois-ci vers Meldrarg. L'incantation de ce dernier fonctionna et ouvra le même portail que celui aux pieds de Louis, les calcinés du côté de Meldrarg s'avancèrent de la même manière que ceux de Louis avant d'accélérer tout comme leurs opposés. Ce fut une course, jusqu'à ce que ces deux entités magiques entrèrent en collision.

-Pauvre fou ! Tu sais bien que dans ce combat entre deux entités magiques, seule notre aura magique prime et sur ce fait, je t’ais toujours dépassé ! Cria Louis à son ancien compagnon.

-Certainement Louis, cela serait vrai si seulement tu n'avais pas oublié ce que je t’ait dis tout à l'heure, si tu ne perçois pas mon aura magique, c'est tout simplement car... elle est mille fois supérieure à la tienne ! »

Soudains, Meldrarg laissa son aura magique se disperser dans la nature provoquant de grand trouble dans l'espace, la poussière se levait, les particules d'air et de magie se combinaient et devenait visibles à l’œil nu, et Louis, se retrouvait acculé par tant de puissance. Il posa un genoux à terre et les calcinés qu'il avait invoqué se retrouvaient déchirés par ceux que Moranrak avait invoqué, le sort de Louis Jamilton était scellé, tout comme lui allait l'être très bientôt. L'ancien chef de l'ordre des sorciers s'était fait une raison et profita des quelques dernières minutes de sa présence dans le monde des vivants pour envoyer un message à ses compagnons sorciers: « Mes compagnons, ici Louis Jamilton, ancien chef de l'ordre des sorciers, si vous recevez ce message, c'est car j'ai échoué dans ma mission. Je devais mettre un terme à la menace que représentait Meldrarg Moranrak, cependant, il me paraît clair que maintenant, même le plus puissant des mages ne peut le vaincre, du moindre, tant que ce dernier a sa baguette magique en main. Sachez-le, je ne suis pas mort à l'heure actuelle, je suis juste scellé dans les Limbes. Alors, merci pour tout et ne tentez pas de me libérer, je vais me débrouiller. Bonne chance. »

Suite à cela, les calcinés sautèrent sur Louis, ils semblaient le dévorer, Louis s'enfonça dans le sol avec les calcinés, et lorsqu'il fut totalement engloutis par ces monstres, les griffes qui étaient apparues auparavant disparurent, quant à l'aura magique de Louis Jamilton, elle disparue également. C'était comme ci ce dernier n'avait jamais existé.

Suite à cela, Meldrarg ouvra un portail de téléportation en disant ceci :

« -Même avec toute la bonne volonté de ce monde, tu n'aurais pu me vaincre. Tu as échoué et je t'ait vaincu. J'ai enfin pu prouver à ce monde... que j'étais supérieur à toi. J'espère que ton voyage dans les Limbes ne sera pas trop dur à supporter, quoi qu'il en soit, ne t'en fais pas, tes compagnons te rejoindront en temps et en heure. » Meldrarg Moranrak, chef de l'ordre du Pouvoir, retourna auprès de ses sbires afin de continuer son projet final.

 

Date de dernière mise à jour : 13/05/2018

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Anti-spam