La magie en Olendor

La magie en Olendor

 

Au sein du monde d'Olendor, la magie prend une place prépondérante. En effet, celle-ci est présente partout : dans le corps des êtres vivants, dans l'air et dans les objets. Cet article à pour but de vous présenter le rôle de la magie et de vous décrire comment les Hommes l’ont utilisé à travers les âges.

 

I. Les particules magiques

 

Comme dit précédemment, la magie est présente partout au sein du monde d'Olendor. Tout d'abord, elle se trouve dans l'air. En effet, celle-ci est composée non-seulement d'oxygène et d'autres gaz présent dans le monde réel mais aussi de particules magiques. Néanmoins, elles sont invisibles à l’œil nu. Les particules magiques présente dans l'atmosphère des diverses dimensions du monde garantissent la stabilité de ces dernières. Pour finir dans l'éventualité où l'une des quatre dimensions composant celui-ci venaient à se retrouver privées des particules magiques, la dimension en question s'écroulerait sur elle-même.

 

II. L’aura magique

 

Au court de l'introduction de cet article, il est écrit que la magie est également présente dans les objets et le corps des êtres vivants. En l’occurrence, les êtres vivants possèdent deux organes supplémentaires ayant chacun une particularité et un rôle lui étant propre. Ces deux organes se nomment : Le Mazon et le Zonma. L’un permet l’usage de la magie tandis que l’autre permet son absorption. Le Mazon est situé à quelques millimètres du cœur quant au Zonma, celui-ci se trouve tout près du foie.

 

Par ailleurs, ces deux organes sont de très petite taille rendant leur excision difficile. L’ablation d’un organe comme d’un autre provoque des effets particuliers. Par exemple, lorsque le Mazon est sectionné, l’être vivant duquel l’organe est prélevé se retrouve dans l’incapacité totale d’utiliser la magie à vie. A contrario, la destruction du Zonma provoque un évanouissement temporaire puis se régénère par la suite. Pour finir, lorsque le Zonma est sectionné, le magicien gagne une puissance incommensurable pendant plusieurs minutes avant de s’évanouir.

 

III. Les différents usages de la magie

 

Les magiciens du monde d’Olendor ont la capacité d’utiliser la magie sous différentes formes. De sa plus primitive : la magie originelle, à sa plus élaborée : la magie runique, la magie peut être très puissante selon la façon de l’utiliser. Il existe trois façon d’utiliser la magie au sein de ce monde, les voici :

 

a. La magie Originelle

 

La magie dite « originelle » est utilisée à main nue, celle-ci permet l’usage de sorts à la fois puissant et rapides. Au commencement, les Hommes utilisaient cette forme de magie qui fut avec le temps délaissée pour l’usage de la magie « Artéfactuelle » néanmoins, la magie « originelle » reste la forme de magie la plus puissante de toutes notamment grâce à l’usage du revêtement magique.

En effet, il est possible pour les praticiens de cette magie d’insuffler leurs pouvoirs à l’intérieur d’une arme, matérialisant ainsi la véritable nature de leur pouvoir magique. Cette technique est nommé « le revêtement magique » et s’applique principalement sur des épées. Il enveloppe la lame d’une aura qui peut être de n’importe quel type. Par exemple, un revêtement magique peut être formé de terre, d’eau, de feu, de glace, de pierre, de bois, de vide, de temps ou bien d’autre encore, les possibilités sont infinies. 

 

b. La magie Artéfactuelle

 

La magie Artéfactuelle quant à elle se pratique à l’aide de divers objets forgés grâce à des cristaux magiques, ces derniers permettent à l’artéfact en question de canaliser la magie dans celui-ci. Les objets utilisés peuvent être divers et variés. Cependant, ceux étant le plus utilisés sont souvent des épées, des haches, des sceptre ou encore des arcs magiques. Grâce à cette utilisation de la magie Artéfactuelle, les magiciens ont bien plus de facilité à la pratiquer. Moins puissante mais autant efficace que la magie Originelle, cette forme de magie permet l’utilisation de sorts à la fois surprenants et puissants. 

 

c. La magie Runique

 

Pour finir, la magie runique est la forme de magie la moins connue par l’homme. En effet, seul un peuple pratiquait celle-ci. Le peuple en question s’étant éteint, la pratique de cette magie s’est perdue au fil du temps. L’usage de la magie runique peut s’avérer dévastatrice lorsqu’elle est maîtrisée à la perfection. De nombreuses légendes racontent qu’un continent entier aurait été scellé sous la mer grâce à cette magie. Cependant, ces légendes n’ont jamais été confirmées. Il existe quatre types de runes, les voici :

  • Runes Offensives
  • Runes Protectrices
  • Runes Curatives
  • Runes d’Emprisonnement

Ces quatre types de runes présentes chacune des particularités. En effet, les runes offensives par exemple sont utilisées lors de combat ou lors d’une installation de piège. Celle-ci peuvent également être placées sur des armes ou des objets afin de les enchanter. Les runes protectrices quant à elles servent principalement à la défense. Elles permettent la création de boucliers et barrières de protection pouvant bloquer n’importes quelles attaques ennemies. Les runes curatives servent principalement au soin des blessures ainsi qu’à la guérison d’une grande partie des maladies, la majeure partie du temps, elles sont appliquées sur des plaies infectés ou sur le corps du malade. Pour conclure sur les runes, parlons des runes d’emprisonnement. Ces dernières permettent de sceller son adversaire de différentes manières. Piégé dans un cristal, dans un réceptacle ou dans une cage de glace, ces runes sont d’une puissance démentielle et leurs méthodes d’emprisonnements sont divers et variées

 

IV. Les institutions ayant pratiquée la magie

 

Au cours de son histoire, le monde d’Olendor connu de nombreuses institution ayant pratiquée la magie. Tantôt de manière bienfaisante et parfois à des fins malfaisantes, ces institutions ont grandement contribuées à l’évolution de l’usage de la magie à travers le temps. Voici une liste non-exhaustive des organisations ayant marqué l’histoire de notre monde à travers son usage de la magie.

 

a. L’Ordre des Paladins

 

Pratiquant la magie Originelle, celui-ci naquit sur le continent d’Ulixou, créer par le roi Edward Ronlebarth en l’an 138 de l’ère Seconde, l’Ordre des Paladins fut dans un premier temps conçu pour permettre au royaume de posséder une armée de magiciens afin de lutter contre les potentiels mages ennemis de la couronne Ulixienne. En l’an 180 de l’ère Seconde, les Paladins lancèrent un raid de l’autre côté de la grande muraille nordique du royaume dans le but de traquer et d’éliminer tous les magiciens criminels qui y vivaient. Six ans plus tard, le roi Léonard Ronlebarth confia la couronne à l’Ordre qui en profitera pour se lancer dans une guerre contre l’Ordre des Templiers, une organisation religieuse étant soupçonnée de pratiquer la magie noire. Après cinq année de guerres et d’expéditions de l’autre côté de la grande muraille nordique du royaume, l’Ordre des Paladins décréta que tous les mages manipulant une magie qui leur est inconnue seront considérés comme des mages noirs, ils seront alors nommés des « Zess ». Ces mêmes mages devront rejoindre les Paladins sous peine d’être éliminés par celui-ci. Trois ans plus tard, le roi Léonard revient sur le trône et laisse les Ordres des Paladins et des Templiers poursuivre leurs querelles.

Cette grande guerre s’acheva 353 ans plus tard en l’an 540 de l’ère Seconde par une victoire des Paladins faisant alors basculer l’Ordre des Templiers et la religion de la foi Unique, religion qu’ils défendaient avec ferveur dans l’oubli. Suite à cette guerre, l’Ordre des Paladins prospéra jusqu’à l’exode du peuple Ulixien lors de la guerre contre les mangeurs d’Âmes en l’an 979 de l’ère Seconde où la majeure partie de celui-ci périt lors de la chute de Seishi, capitale du royaume d’Ulixou, afin de permettre au peuple du royaume de quitter le continent. Après la chute du royaume d’Ulixou, l’Ordre des Paladins s’installa sur le continent d’Uliria. C’est sur celui-ci que la majeure partie de leur histoire que nous n’aborderons pas dans cet article se déroulera. A partir de cette époque, les paladins adoptèrent des idéaux plus nobles tel que la lutte contre les démons parvenant à quitter l’Hellingdom ou encore l’élimination des magiciens néfaste pour le peuple Ulirien.

 

b. L’Ordre des Sorciers

 

L’Ordre des Sorcier vit le jour en l’an 1786 de l’ère Seconde suite à la dissolution de l’Ordre de la Magie, un ordre qui fut créer par le roi du royaume de Daleria : Vladimir Dillius dans le but de rassembler paladins, sorciers et Velvets dans une seule et même organisation pour à terme, libérer le continent d’Ulixou du joug des Mangeurs d’âmes. Lors de sa création, l’ordre des Sorciers était lié à la couronne Dalerienne et lui servait de bouclier contre toutes éventuelles attaques à son encontre. Basé dans la capitale du royaume : Okuria, l’ordre des Sorciers fut rejoint par de très nombreuses personnes. Cependant, après la disparition soudaine de son premier maître et la mort de son second puis troisième dirigeant, l’ordre connu une période de déclin menant par la suite à son indépendance vis-à-vis de la couronne qui estimait ne plus avoir besoin des sorciers pour se défendre. Le quatrième maître de l’organisation : Francis Fail, déplaça le quartier général des sorciers dans le vieux château qui servait autrefois de domaine pour l’Ordre de la Magie. Il fit rénover les lieux, retravailla le code et la formation des sorciers puis recruta une nouvelle génération de mages.

Après avoir donné un nouveau souffle à l’Ordre des Sorciers, Francis Fail mourra laissant la direction de l’ordre à un dénommé Louis Jamilton. Cet homme apprécié de tous et populaire à travers l’Empire Lixter mena les sorciers à leur gloire. Malheureusement, ce dernier sera vaincu puis scellé dans la dimension des Limbes par Meldrarg Moranrak, le maître de l’Ordre du Pouvoir, un ordre de Zess ayant pour objectif de créer un nouveau monde dans lequel la loi du plus fort primerait sur toutes les autres. Par la suite, plusieurs maîtres se succédèrent et l’histoire de l’ordre des Sorciers connu bien des embûches que nous n’aborderons pas dans cet article. C’est à cette époque que les sorciers se tournèrent principalement vers le mercenariat et que leur nombres réduisit à nouveau au profit de l’Ordre des Paladins.

 

c. L’Ordre des Mages Olengardiens

 

Fondé en l’an 164 de l’ère Troisième sur le continent d’Olengard par le roi Nicolaj Hrenson, l’ordre des Mages d’Olengard à pour principal objectif de rassembler et contrôler la population de magiciens au sein du royaume. Cette organisation rassemble dans trois sections différentes les mages guerriers, sorciers et archers autour d’une seule et même cause qui resta secrète pour le peuple d’Olengard jusqu’à l’an 500 de la même ère : La défense du royaume face aux anomalies. Les anomalies sont en quelques sortes l’équivalent des démons de l’HellingDom. A cette époque, lorsqu’un être vivant meurt, son âme se convertie en particules magiques se propageant ainsi dans l’air. Cependant, lorsque cette âme est pervertie par des vices innommables, ses particules viennent s’attacher à d’autres particules du même type. Lorsque ces particules de magie maléfiques sont assez nombreuses, elles s’attachent à un être vivant et le corrompt. C’est ainsi que sont créer les anomalies, des créatures démoniaques aux apparences diverses et variés dépassant l’entendement et la compréhension de l’Homme.

Comme dit dans le premier paragraphe, l’ordre des mages se divise en trois sections, celles-ci sont chacune dirigées par un Maître Mage étant lui-même sous les ordres directs du Maître de l’Ordre des Mages que l’on appelle : « l’Archimage ».

Malgré ses nobles idéaux, cet ordre connu trois crises majeurs au cours de son existence. La première fut le soulèvement d’une partie des magiciens avec à leur tête Rick Gold, le premier Archimage de l’ordre qui tenta de s’emparer de la couronne en l’an 185 de l’ère Troisième. Cependant, cette tentative fut un échec causant tout de même la mort du roi Nicolaj et du meneur de la rébellion qui s’entretuèrent dans un duel ravageant le domaine de la Noblesse Olengardienne. Suite à cet événement, le peuple du royaume voua une haine envers les magiciens qui furent pendant un temps chassés par des milices.

La seconde crise connue par l’ordre des Mages eût lieu après la mort de l’Archimage Julia Actar en l’an 309 de l’ère Troisième qui, reconnu sur son lit de mort tous ses enfants illégitimes remettant alors en question la légitimité quant à la nomination de son fils Guillaume Actar en tant que nouveau Archimage. Au cours de cette guerre intestine qui dura dix ans, une grande partie des prétendant au titre de maître de l’ordre des Mages tentèrent d’éliminer Guillaume en vain. Ce dernier était soutenu par les membres de son ordre, mais aussi par certains de ses demi-frères et sœurs.

Pour finir, la troisième et ultime crise au sein de l’ordre eût lieu en l’an 413 de l’ère Troisième. A cette époque, Vlad, frère de l’Archimage Klaus Actar et maître des mages sorciers, assassina l’argentier du royaume : Nathan Flick. Ce dernier avait déshonoré les magiciens après avoir quitté leur ordre en manquant une fois de trop de respect envers son grand maître. Après ce meurtre, le roi Cyrus Hrenson ordonna l’exil de l’Ordre des Mages et de la famille Actar, ce jour-là, le peuple d’Olengard sorti les fourches et les torches puis une grande chasse aux magiciens s’organisa. Une année plus tard, las de cette traque sans relâche, Klaus Actar décida de prendre d’assaut le royaume et s’empara de celui-ci poussant le roi Cyrus à fuir la capitale. Le règne du roi Mage dura quatre années durant lesquels ceux ne pratiquant pas la magie étaient réduit en esclavage par les magiciens. Cependant, grâce aux efforts des divers seigneurs d’Olengard et de l’un des plus proches conseillers de ce roi dément, ce dernier pu être vaincu laissant de profondes cicatrices sur les terres Olengardiennes. Avec la chute du roi Mage vint également la fin de l’ordre des Magiciens d’Olengard. Ses anciens membres qui étaient contre la guerre rejoignirent les institutions du royaume et des sections de magiciens furent créer au sein de l’ordre des Chevaliers et du Savoir. Ainsi, la pratique de la magie était désormais aux mains de la couronne du royaume, tout comme à la création de l’ordre des Mages.

 

V. Conclusion

 

Pour conclure cet article présentant le fonctionnement de la magie au sein du monde d’Olendor ainsi que quelques institutions l’ayant pratiquée, voici une présentation de Rétro Lixter second du nom, l’un des plus grands magiciens de l’histoire d’Olendor, toute sa vie n’est pas racontée ci-dessous mais vous y découvrirez son parcours, de ses débuts en tant qu’apprenti Paladin jusqu’à son accession au titre de Grand Maître de la Lumière.

 

  • Le Grand Maître de la Lumière Rétro Lixter second du nom :
  •  

Rétro Lixter II est né en l’an 1580 de l’ère Seconde en Daleria soixante-dix ans après la fin de la guerre contre les mangeurs d’âmes au sein du royaume. Fils de Rick Lixter et d’Eleanor Terfellvin, il est envoyé à l’âge de cinq ans (èreII/An1585) sur le continent d’Uliria accompagné de son jeune frère Angel et de son oncle Tarfull Lixter quatrième du nom.

Dix ans plus tard (èreII/An1595), le jeune héritier de la couronne Dalerienne intégra l’Ordre des Paladins où il y sera formé par son oncle. Au fil de sa formation, son maître découvrira que le jeune Rétro possède un immense pouvoir et tentera de lui enseigner au mieux l’usage de la magie originelle. Après avoir achevé sa formation qui avait durée six ans (èreII/An1601), le nouveau paladin forma à son tour de nouveaux apprentis. Cependant, son périple ne faisait que commencer et le jeune homme gagnera de la maturité, de la puissance ainsi que le respect de ses semblables au fil des années.

Dix-neuf ans après (èreII/An1620), il est nommé maître Paladin puis accéda aux secrets de la légendaire bibliothèque de l’Ordre rassemblant un savoir immense. Quinze ans plus tard (èreII/An1635), le maître Paladin met en action un plan visant à lui faire absorber les pouvoirs du maître des Ténèbres afin de le combiner à sa magie de maître Paladin et devient ainsi « l’élu », un magicien suprême pouvant manier n’importe quelle magie avec aisance.

Quatre ans plus tard (èreII/An1639), ce dernier affronte l’ordre des Paladins au nord du royaume de Daleria qui le voient comme une menace. En effet, ce dernier souhaite priver les magiciens de l’usage de la magie pour « le bien de l’humanité » il sortira victorieux de cette bataille et deviendra grâce au Kamezawa Danchi, un artéfact magique provenant d’un autre monde, une entité Magique lui conférant alors des pouvoirs illimités. L’élu empêchera alors l’entièreté des magiciens du monde de pratiquer la magie provoquant alors la chute de l’ordre des Paladins.

Dix ans plus tard (èreII/An1649), de nombreux anciens magiciens se rassembles aux portes de la capitale de Daleria pour y affronter l’élu. Après être parvenu a le vaincre, celui-ci est scellé dans une prison du château de la capitale. Suite à cet événement, les Hommes pouvaient de nouveau pratiquer la magie. Cela dit, cet acte faisait partie du plan de l’entité Magique. En effet, il savait qu’une grande menace allait bientôt s’abattre sur le monde. Au cours de l’année, la reine qui avait été élu démocratiquement quelques années auparavant est assassiné par un individu étrange. Etant l’héritier légitime à la couronne, l’élu est couronné roi de Daleria malgré le fait que sa magie soit partiellement scellée.

L’année d’après (èreII/An1650), le roi Démon Spectrum réapparu après des siècles d’emprisonnement dans la dimension des Limbes, celui-ci était bien déterminé à se rendre dans l’HeavenDom grâce à un portail se trouvant derrière le château d’Okuria. L’élu l’affronta avec l’aide de l’ancienne génération des maîtres de l’Ordre des Paladins. A l’issue de cette bataille qui dura trois jours et trois nuits, Rétro Lixter II sortira victorieux de ce combat à mort. Suite à cet affrontement dans lequel le royaume est ravagée, le roi Lixter abdique laissant la place à un nouveau roi puis disparu sans laisser de traces.

Près d’un siècle plus tard (èreII/An1782), l’élu réapparaîtra sous les yeux d 'un chevalier royal, ce dernier lui révélera qu’après avoir abandonné son titre de roi, il avait voyagé à travers plusieurs mondes et qu’il avait désormais trouvé sa place au sein du sien. Après cela, il emprunta le portail inter-dimensionnel se trouvant derrière le château d’Okuria et rejoignit l’HeavenDom pour y devenir le Grand Maître de la Lumière, l’être suprême maintenant l’équilibre entre les dimensions d’Olendor. Pour obtenir ce titre, l’élu devait affronter celui qui se tenait a cette place avant lui, son aïeul : Huzop Lixter premier du nom. Au terme de ce combat titanesque, Rétro Lixter second du nom devint le Grand Maître de la Lumière et régna en maître sur l’Heavendom, mais son histoire était loin d’être finie…

 

                        Merci d’avoir lu cet article,

            Rédigé par Dylan Laporte, Créateur d’Olendor.

Date de dernière mise à jour : 07/12/2021

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Anti-spam