A.S - Le départ de Genesis

Olendor – Another Story

Le départ de Genesis

 

Les premiers Hommes arrivent sur le continent d’Olengard avec à leur tête Albert Hrenson, celui-ci décide alors de fonder une civilisation sur ce continent encore sauvage. Il déclare que cette année fait office d’an 0 pour l’Ere Troisième. L’année suivante, il se fait sacrer Roi d’Olengard et se marie. Pour ne pas perdre les connaissances du vieux monde, Albert avait emmené avec lui les archives de l’ancien Ordre du Savoir, mais aussi quelques reliques qui composaient la salle des coffres de celui-ci. Afin de faire prospérer son peuple, il fait construire la ville de Genesis près du lieu de l’accostage. Quelques années plus tard, la ville est terminée et des rumeurs concernant la conquête de cette terre sauvage font leurs apparitions.

 

Dès l’an 14 de l’Ere Troisième, le Roi convoque les principaux nobles du tout jeune Royaume afin de discuter de l’exploration du continent. Il est ainsi décidé que deux expéditions partiront l’année suivante : une vers l’est et une vers l’ouest. À la suite d’une volonté grandissante de découvrir les secrets du continent, la cour royale presse donc les dirigeants du premier groupe d’explorateurs pour partir plus tôt que prévu. En effet, les nobles souhaitent profiter des recherches pour s’enrichir et assurer leurs futurs en Olengard. La première expédition partira en fin de l’an 14 afin d’explorer le désert du nord et les terres gelées de l’est d’Olengard. L’objectif est de trouver des oasis dans le désert et des ressources précieuses dans les montagnes enneigées. Mais suite aux premiers rapports encourageants de la première expédition, le projet d’envoyer la deuxième équipe se fait peu à peu oublier…

 

Pourtant, le nouveau Roi Albert Hrenson comptait bien lancer une expédition de colonisation de l’ouest du continent. Ainsi, dès le début de l’an 15, il convoque l’un de ses amis qu’il s’était fait durant l’ère Seconde : Jack Dunkel, le patriarche de la Famille Dunkel. Celui-ci était un explorateur aguerri, il faisait d’ailleurs parti du groupe de navigateurs ayant découvert le continent d’Olengard. Après de longues discussions, le Roi et Dunkel mirent en place la future exploration de l’ouest d’Olengard. Jack Dunkel obtient par la même occasion le titre de Margrave. En tant que chef de cette mission, il recruta quatre autres familles pour l’aider dans sa tâche. Ceux-ci engagèrent des colons prêts à démarrer une nouvelle vie dans les régions inconnues d’Olengard. Ces colons étaient constitués de familles ordinaires, mais aussi par des médecins, des Érudits mais aussi des mages.

 

Ainsi, l’expédition fut prête à partir au milieu de l’an 15 sans que la plus grande partie des nobles du royaume en connaisse l’existence. La veille du départ, le Roi Albert Hrenson confia une relique de l’ancien monde au Margrave Jack von Dunkel. Il s’agissait d’un objet appelé : « L’Artefact ». Si le Roi donna ce trésor à un simple explorateur, c’est qu’il avait une raison, en effet, c’était pour lui un moyen de propager le Savoir et que les colons se rappellent d’où ils venaient. Le jour du départ, les cinq familles ainsi que les colons partirent de Genesis en direction du nord-ouest du continent. Après plusieurs semaines de chemin, ils décidèrent de s’installer dans un lieu qu’ils nommèrent « Scholaria », en l’honneur de l’Artefact.

  • 2 votes. Moyenne 5 sur 5.

Ajouter un commentaire

Anti-spam