La Foi Unique en Olengard

La Foi Unique en Olengard

 

Seule religion reconnue par le gouvernement et présente sur le territoire Olengardien depuis l’arrivée des premiers Hommes sur celui-ci, la Foi Unique regroupe des croyances diverses et variées autour de notre monde, de sa conception et de son fonctionnement. Celle-ci se fait discrète et peu de gens en parlent réellement à travers le royaume même si la majeure partie du peuple d’Olengard pratique cette religion. Ce document vous présentera la Foi Unique dans sa globalité.

 

I. L’origine du monde.

 

Selon les croyants de la Foi Unique, le monde aurait été créée par un être omniscient que tous connaissent sous le nom de Dieu. Celui-ci aurait donné naissance à quatre enfants que l’on nomment les Archanges , ces êtres divins créèrent ensemble notre monde et le façonnèrent à l’image de leur créateur.

 

a. Les quatre Archanges.

 

Chaque Archanges possèdent un nom se vinrent attribués un rôle précis.

Celui que l’on considère comme le plus puissant mais également le chef des quatre Archanges se nomme Michel, cet Archange est à l’origine de toute vie au sein de notre monde. Son frère, Gabriel, quant à lui, façonna l’espace à sa guise, il est à l’origine de toutes choses matérielles en ce monde. Uriel, troisième des quatre Archanges, créa la magie de notre monde, considéré comme le plus faibles de ses frères, il travailla avec ces derniers dans le but d’insuffler de l’énergie magique dans toute choses à travers le monde. Pour finir, Raphaël fût l’Archange qui donna un nom à toute choses dans ce monde, c’est également lui qui aurait rédigé les préceptes primordiaux de la foi Unique, ces dix commandements que nul ne doit enfreindre sous peine d’être sévèrement punis.

 

b. Les dix commandements.

 

Comme précisé plus haut, les dix commandements sont des préceptes que l’Archange Raphaël rédigea au nom de son père Dieu dans le but d’établir des règles qui ne doivent jamais être enfreintes par tout être vivants. Au fil des âges, ces dix lois firent retouchés et retravaillés par les civilisations. Cela dit, voici ces dix lois divines dans l’une de leurs formes :

 

1. Tu n’auras pas d’autres dieux que moi. Tu ne feras aucune idole, aucune image de ce qui est là-haut dans les cieux, ou en bas sur la terre, ou dans les eaux par-dessous la terre. Tu ne te prosterneras pas devant ces images, pour leur rendre un culte. Car moi, le Seigneur ton Dieu, je suis un Dieu jaloux : chez ceux qui me haïssent, je punis la faute des pères sur les fils, jusqu’à la troisième et la quatrième génération ; mais ceux qui m’aiment et observent mes commandements, je leur garde ma fidélité jusqu’à la millième génération.

2. Tu ne volera point, car ce qui appartient à ton semblable est le présent d’un dur labeur.

3. Tu n’injuriera point, car le juron est source de haine et de violence futile.

4. Tu ne tueras point, car la vie de tout être ici-bas vaut autant que la tienne.

5. Tu n’invoqueras pas le nom du Seigneur ton Dieu pour le mal, car le Seigneur ne laissera pas impuni celui qui invoque son nom pour le mal.

6. Tu ne porteras pas de faux témoignage contre ton prochain.

7. Tu respecteras ton père et ta mère, car c’est eux qui t’ont donné la vie, la vie que tu possèdes aujourd’hui.

8. Tu ne commettras point d’Adultère, car un seul âme sœur t’attend ici-bas.

9. Tu ne convoiteras pas la maison de ton prochain.

10. tu ne convoiteras pas la femme de ton prochain, ni son serviteur, ni sa servante, ni son bœuf, ni son âne : rien de ce qui lui appartient.

Une dernière chose fut écrite par l’Archange Raphaël, celle-ci précise : « Que tout ceux ne respectant guère ces préceptes subissent la punition divine, que ceux qui pêchent durant leur vie d’Homme soient puni dans une autre. Ne décevez jamais notre Seigneur Dieu au risque de voir votre âme condamné à errer à jamais en enfer. »

 

II. Le Paradis et l’Enfer de la Foi Unique.

 

Comme vous avez pu le lire plus haut, il existe dans la Foi Unique une notion d’Enfer, cela signifie qu’il existe forcément un Paradis. Ces deux notions sont décrite par les prêtres de la Foi Unique de la façon suivante :

 

a. Le Paradis.

 

Le Paradis selon les adeptes de la Foi Unique serait un lieu saint situé dans une autre dimension. Celle-ci se tiendrait dans un ciel sans fin. Le royaume du tout-puissant comme il peut être nommé serait divisé en trois parties, la première serait réservée aux âmes des bons samaritains ayant trépassés. La seconde quant à elle serait accordé aux fervent croyants de la Foi Unique. La troisième et dernière partie du royaume de Dieu serait tout simplement son domaine, un immense temple dans lequel vivrait Dieu, ses fils les Archanges mais aussi les adeptes légendaires de la Foi Unique. Evidemment, le Paradis serait réservé aux défuntes personnes ayant vécus une bonne vie respectueuse de la religion.

 

b. L’Enfer.

 

L’Enfer quant à lui serait une dimension parallèle à la dimension mère. Cela dit, là où la vie est prospère dans notre dimension, l’Enfer abrite la mort elle-même. On raconte que c’est là-bas que naissent toutes les créatures démoniaques qui puissent exister en ce monde, celle-ci se nourriraient des âmes damnés pour vivre et se dévoreraient entre-elles afin d’accroître leur puissance. Il paraît que lorsque ces démons rassemblent suffisamment de forces, ils entrent dans la Dimension mère afin de quérir les âmes de tout être vivants se trouvant sur leur passage. Cela dit, ceci reste qu’une légende.

 

III. Représentations de la Foi Unique.

 

Depuis l’aube de l’Humanité sur le continent d’Olengard, la Foi Unique est représenté par une croix dont une branche se trouve plus longue que l’autre. Cette croix est un symbole qui représente « l’épée de Dieu » un artéfact légendaire qui permettrait d’anéantir les forces du mal et la Calamité à Venir pour toujours. Une autre version de la légende prétend que cet artéfact serait en réalité un sceau qui emprisonnerait la dite Calamité. Qu’importe la version, celles-ci s’accordent à dire qu’un jour, un élu apparaîtra pour retirer l’épée de son socle afin d’anéantir le mal une bonne fois pour toute.

 

a. Qui est la Calamité à Venir ?

 

A ce jour, nul ne sait qui est réellement la Calamité à Venir. Pour certains prêtre, celle-ci serait en réalité « l’idée du mal » tandis que d’autres penses voir en elle une menace si grande que seul un élu serait capable de l’anéantir. Qu’importe l’interprétation que font les Hommes de cette Calamité, personne ne pourrait ne serait-ce la représenté sous une forme concrète puisque même la mentionner est considéré comme une insulte envers Dieu.

 

b. Qui représente la Foi Unique en Olengard ?

 

Depuis la création du royaume d’Olengard, aucune réelle organisation n’a représenté la Foi Unique. Cela dit, le peuple du royaume est introduit à la Foi dès son plus jeune âge grâce aux prêtres stationnés dans les diverses églises du royaume. Les prêtres sont engagés par le royaume et sont assignés aux églises. Les églises sont d’immenses édifices faisant office de maison pour Dieu. On raconte qu’en ces lieux saints, il est possibles aux Hommes de communiquer avec le créateur. De plus, il existe une autre caste de saints propageant la bonne parole : les Prêcheurs. Ces groupes d’individus voyagent à travers le royaume d’Olengard dans le but de le soulager les maux du peuple. Parallèlement à cela, ils prêchent la Foi auprès des citoyens remettant en doute celle-ci. On raconte que certains de ces prêcheurs manipuleraient une magie très ancienne et qu’ils se transmettraient un savoir oral dont même les prêtres n’ont connaissance, mais ce ne sont que des rumeurs. Par ailleurs, cette caste de croyant reste peu apprécier par les hommes d’églises qui voient en eux, des serviteurs du malin.

 

IV. Le rôle de la Foi Unique en Olengard.

 

Comme précisé précédemment, aucune réelle organisation représente la Foi Unique dans le royaume. Cela dit, il faut savoir que les prêtres occupants les diverses églises du territoire sont en réalité engagés par le gouvernement lui-même afin de répandre la bonne parole. Par de nombreuses fois dans son histoire, les adeptes de la Foi Unique tenterons de se créer une place dans le gouvernement d’Olengard afin de créer un comité religieux centrale et communs à tous. Néanmoins, les rois d’Olengard à travers les générations se sont toujours refusés à cela afin d’éviter que l’église exerce un contrôle trop important sur la couronne.

 

a. La Foi Unique et l’Opposition Religieuse.

 

En l’an 247 de l’ère Troisième, le prince Carl Hrenson rassemble les hommes d’églises souhaitant créer une organisation commune à tout croyant et fonde « L’opposition Religieuse » le but de cette opposition était de faire pression sur le gouvernement dans le but d’intégrer l’église entièrement dans les institutions de l’état. Même si cet objectif n’était pas dénué de sens pour les adeptes de la Foi Unique et le peuple d’Olengard, le véritable but de Carl Hrenson derrière celui-ci était en réalité de prendre le contrôle du royaume par la force des mains de son frère le roi Henry Hrenson qui l’avait banni du territoire royal pour diverses raisons. Encouragé par le prince banni, les membres de l’opposition Religieuse s’engagèrent dans une guerre sans merci qui durera treize ans et qui s’achèvera par la défaite du prince Carl qui mourra durant l’ultime bataille de cette guerre, la dissolution de l’Opposition Religieuse eût également lieu ainsi que l’exil de tous ses membres aux confins du royaume.

 

Après cette guerre, le peuple comprit pourquoi le royaume ne souhaitait pas intégrer l’église au sein du gouvernement, restant de fidèles croyants, plus jamais ils ne demandèrent au roi de lui offrir une place plus importante au sein des institutions. Cependant, il ne faut pas oublié que la famille Royale est une famille croyante. En effet, chaque roi est bénit lors de son accession au trône et sa foi est nécessaire pour régner de façon éligible sur le royaume. On notera qu’en l’an 292 de notre ère, le roi Gauth Hrenson rédigea une loi autorisant la liberté de culte à travers le royaume. Cette loi peu populaire auprès du peuple eût pour but de séparer un peu plus la Foi Unique de l’état. Cependant, quand le roi Elias Hrenson, 38 ans plus tard, déclara qu’il ne croyait en aucune religion, le bas-peuple comme les plus hautes sphères du gouvernement Olengardien s’indignèrent forçant ce dernier à abdiquer. Suite à cela, le roi s’exila dans les contrées enneigées du royaume et plus personne n’en entendu parler. Depuis ce jour, la Foi Unique reste la religion dominante à travers le continent et nul ne remet en question ses préceptes. Néanmoins, celle-ci n’impacte aucunement le gouvernement d’Olengard et reste droite dans ses bottes.

 

b. Le rôle des prêtres auprès des nouveaux nés et des défunts.

 

Le rôle du prêtre auprès des parents est assez simple, celui-ci renseigne dans un carnet le nom et l’année de naissance du nourrisson. Par la suite, un mois après la naissance de ce dernier, l’enfant est baptisé afin de rendre son existence officielle auprès du créateur. Il arrive que des enfants ne soient pas baptisé selon les circonstances (issue d’une union illégitime ou difforme). En effet, les bâtards sont considérés comme vecteur du pêché puisque ses parents n’ont pas respecté l’un des dix commandements. Concernant les enfants difformes, ceux-là sont considérés comme des enfants maudits et donc sont interdit d’accès aux églises du royaume. Il en va de même pour les enfants dont la mère est morte lors de l’accouchement, cela dit, il leur est possible d’être baptisé si la mort de la mère est justifiée comme n’étant pas une marque de malédiction.

 

Lorsqu’un homme ou une femme pieux trépasse, il est coutume pour les prêtres de bénir le corps de l’individu avant d’inhumé son corps. Cette pratique à pour but de purifier et de libérer l’âme du défunt afin qu’il puisse accomplir sans embûche son voyage vers l’au-delà. Cela dit, il arrive que les hommes de dieu ne bénissent pas le corps d’un individu quand celui-ci s’est avéré n’avoir jamais respecté les préceptes de la Foi Unique. Généralement, les cadavres de criminels sont balancés dans des fosses communes loin des cimetières des villes et villages.

 

V. Le rôle de Dieu et ses Archanges.

 

Que sont devenus les quatre Archanges après la création de notre monde ? Que fais Dieu à l’heure où l’Homme souffre ? Nombreuses sont les légendes à ce sujet car en effet, aucun documents officieux ne traitent du sujet. Tandis que certains s’accordent à dire que Dieu observe notre monde depuis le Paradis avec ses fils Archanges, d’autres pensent que Dieu aurait utiliser son corps afin de créer l’âme de toute choses. Quant aux quatre Archanges, certains racontent qu’ils errent dans notre monde afin d’escorter les âmes des défunts au Paradis et en Enfer. Cela dit, aucune de ces théories ne peut être réfutés puisque nul n’a la réponse à cette question : Où est notre seigneur Dieu et où sont ses bras ailés que sont les Archanges ?

 

Est-ce que seulement, cette religion raconte la vérité ?

Tel est la question.

Fin.

Date de dernière mise à jour : 26/05/2021

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Anti-spam